Menu

EMDR-IMO dans le Stress Post-Traumatique. Par Théo Chaumeil, Kinésithérapeute et Hypnothérapeute à Paris


L'État de Stress Post-Traumatique (ESPT ou PTSD) est un état caractérisé par un ensemble de symptômes qui font  suite à une exposition à un événement traumatique dans un contexte de menace de mort, de blessures graves, d'opérations chirurgicales, etc.
 
Être blessé au cours d'un accident de la route, au cours d'une chute, subir une opération chirurgicale en urgence ou programmée peut déclencher un État de Stress Post-Traumatique. 
 
En effet, un acte chirurgical est un acte invasif, où le patient peut se sentir devenir objet et ressentir toutes sortes d'émotions : peur de l'intervention, peur que "ça rate", peur de ne pas se réveiller, etc...
 
L'acceptation de la situation est d'autant plus difficile à accepter que l'opération se fait dans l'urgence ou que l'issue de l'intervention aboutit à une modification corporelle (cicatrice imposante, déformation, amputation, etc).
 
Un accident de la route, du travail ou même une chute correspondent à des traumatismes psychologiques en plus d'être physiques. Une fracture, une luxation ou même un coup peuvent être accompagnés d'un vécu émotionnel douloureux et difficile à gérer.
 
Les principaux symptômes de l’ESPT sont : le souvenir traumatique devient répétitif et envahissant, certaines personnes font régulièrement des cauchemars et peuvent avoir des flashbacks de la scène traumatique.
 
Les pensées récurrentes, les flashbacks, les cauchemars sont autant de tentatives du cerveau pour intégrer ce souvenir à la mémoire autobiographique de la personne sans pour autant que cela fonctionne.
 
Les personnes souffrantes d'un ESPT peuvent présenter des symptômes d'évitement (effort pour éviter les pensées, les sentiments liés au traumatisme, évitement de certaines personnes, lieux ou situations rappelant le traumatisme).
 
Elles peuvent aussi être plus irritables, se mettre plus facilement en colère (colère contre l’agresseur, contre la situation : « pourquoi moi ? », « ce n’est pas juste »), avoir des difficultés pour s'endormir ou voir leur sommeil interrompu.
 
Suite à un événement traumatique, certaines personnes peuvent souffrir de douleurs persistantes, d’algodystrophie (aussi appelé Syndrome Douloureux Régional Complexe) ou d’autres troubles fonctionnels (gênes, sensation corporelles désagréables, etc.)
 
Les mouvements oculaires (EMDR-IMO) sont des techniques qui permettent l'intégration de du "mauvais souvenir" par le cerveau et sortir de l'État de Stress Post-Traumatique.

Par ailleurs, l’hypnose est une technique qui peut permettre de soulager la douleur, modifier la perception du corps blessé et redonner du sens, et qui s'intègre parfaitement dans une prise en charge en kinésithérapie.
 
Théo Chaumeil
Kinésithérapeute, Hypnothérapeute, Spécialisé en gestion de la douleur. Formateur au sein des... En savoir plus sur cet auteur



Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Paris